Les fakes news sur le coronavirus

Vous ne les avez peut-être pas vu passer mais ces fakes news sur le coronavirus valent le détour, beaucoup sont disponibles sur Twitter ou Facebook. A défaut de savoir endiguer le virus, autant en rire en attendant!

1 – La fake news des politiques qui sont infectés

Alors on a déjà toute une liste de personnalités infectés. Parmi elles, les politiques. Et le sommet européen est une bonne occasion de se contaminer auprès de nos amis italiens!

fake news sur le coronavirus et la politique
2Un premier ministre contaminé par le coronavirus, si si…

2 – Les fakes news des acteurs infectés par le coronavirus

On savait que le virus allait toucher plein de monde. Il n’y a pas de raison que celui-ci se transmette uniquement aux voyageurs des classes éco des trains et des avions! Allez, et c’est parti pour une petite fake news sur des acteurs contaminés, au premier rang desquels… Jacky Chan, bien-sûr. Probablement parce qu’en tant qu’acteur d’origine asiatique, il était une cible privilégiée pour le coronavirus, qui aurait une intelligence particulière: cibler ceux qui l’auraient inventé et sciemment propagé. Encore une fois, fake news! Non, si vous voulez en vouloir absolument aux chinois pour quelque chose, c’est pour nous vendre des jouets par Aliexpress qu’il faut réparer au bout de 2 semaines (là oui, on peut s’indigner).

3 – Bernie Sanders instaurera un régime qui répandra des coronavirus

Dans la campagne présidentielle américaine, on est parfois à deux doigts de faire le lien entre communisme et coronavirus, le genre grand complot mondial. Certes, les deux mots commencent par la même lettre. Mais non, Bernie Sanders n’est pas un partisan de Pol Pot ni de Fidel Castro. Ah, et vous savez quoi, à ce jour, aucun cas à Cuba ni en Corée du Nord…

fake news sur le coronavirus et Bernie Sanders
Le monde du coronavirus avant l’élection de Bernie Sanders

4 – La fake news du lien entre le coronavirus et l’islam ?

Vous le sentiez venir ? Là où nos amis asiatiques (et italiens maintenant) s’en prennent plein la gueule, il n’y a pas de raison que la religion musulmane ne soit pas non plus ciblée. On se demande bien comment on peut faire le lien, mais pour les esprits malfaisants qui essayent d’en trouver un, figurez-vous qu’il suffit d’inventer une belle histoire pour faire une pierre deux coups. Voilà la photo qui circule, et la belle histoire de complotiste affamé qui en découle. Ne sachant plus quoi faire pour endiguer le fléau, le président chinois aurait du s’en remettre à la prière des musulmans chinois et ouvert une mosquée spécialement pour ça. Vous le voyez le lien entre le virus et l’ouverture des mosquées ? Sauf que cette photo date de juillet 2016, c’est la mosquée Xincheng à Yinchuan dans le Nord-Ouest de la Chine. Rien à voir, on vous avait prévenu.

fake news sur le coronavirus et l'islam
Un lien entre le coronavirus et l’islam ? Ben non…

5 – Le coronavirus, ça serait pas un peu le signe de la fin du monde par hasard ?

Ben non. La grippe saisonnière, elle fait 500.000 morts par an dans le monde entier. Bon, donc allez vous rhabiller. Ou vous vacciner surtout avant. Parce que contre ce virus là, on a trouvé le vaccin. Et si vous me dites qu’il suffit de manger des légumes crus pour éviter la grippe, j’ajoute un 6e point pour dénoncer cette fake news des plus détestables. Non, les légumes ne protègent pas du coronavirus, ni les gargarismes, ni se passer les mains au sèche main. Ni s’asperger d’urine.

6 – Le coronavirus serait une invention des laboratoires pharmaceutiques

Je ne résiste pas à vous faire un petit bonus de celle-là. Ben oui, logique, le virus se serait développé à partir d’un laboratoire pharmaceutique chinois, qui aurait l’antidote, mais qui veut se faire un max d’argent en ne le commercialisant que quand la moitié de la terre sera contaminée. Celle-là, elle vient des mêmes milieux que les esprits creux des anti-vaccins.

fake news sur le coronavirus et les laboratoires pharmaceutiques
Le bon vieux complot des industries pharmaceutiques… bien-sûr !
Pages:
Edit