Les matelas ou pouf gonflables de plage. Fatboy vs. Seatzac (Gifi)

Vous les avez vu tôt l’été et vous vous demandez si ça vaut le coup de dépenser 25 euros (Chez Gifi) ou 79 euros (le Fatboy est vendu un peu partout, dont Nature & Découvertes) pour vous prélasser au bord de la mer ou d’une piscine? J’ai testé pour vous le moins cher des deux. Le Seatzac à 25 euros, acheté cet été chez Gifi.

De très près, ça ressemble à ça. Un boudin que vous gonflez un peu difficilement en agitant les bras de droite à gauche avec votre manche à air géante. Autrement dit qui n’est pas fait pour les plages bondées ou le mouvement de la moindre serviette envoie voler un million de petits grains de sable sur les serviettes de vos voisins.

Je dois avouer que l’on s’y fait et que l’on prend vite le coup de gonfler le premier boudin gauche, de le refermer au mieux avec le petit arceau puis d’ouvrir le boudin droit en maintenant le mouvement d’agitation des bras. Il est probable qu’au début vous vous allez vous assoir sur un boudin pas assez gonflé et que vous vous retrouverez comme un culbuto à balancer de droite à gauche. Quelques tours de plus pour fermer le boudins avant de le clipser, et ça sera bon. Ou bien vous recommencez et essayez de remplir mieux vos boudins. Quand c’est fermé cela ressemble à ça.

Enfin, ça ressemble à ça une fois que vous l’avez utilisé pendant une semaine. Un joli petit trou dans la toile extérieure. Et intérieure aussi. Alors que non, la Concierge ne fait pas plus de 150 kg, et que non, je n’ai pas trainé mon boudin dans les ronces.

À l’intérieur une sorte de sac plastique constitue l’enveloppe la plus solide que vous pourrez avoir sous les fesses elle est doublée par cette enveloppe, rose verte bleu ou noire, que vous pourrez agrémenter avec un tube LED rechargeable par port USB. 3 éclairages possibles clignotant plus ou moins rapidement ou allumé en continu.

Le tube LED est probablement ce qu’il y a de mieux dans ce pouf de plage. Au bout d’une semaine d’une utilisation très précautionneuse, le joli petit trou que vous avez en image s’est rendu très visible. Il fallait alors tourner deux ou trois fois de plus le bout du pouf pour ne pas que l’air s’échappe lorsque vous vous asseyez dessus. Vous comprenez bien que à force de faire des trous partout vous aurez à rouler votre pouf jusqu’au bout et vous n’aurez plus alors qu’un confetti sous les fesses.

À ce prix-là pour 25 € je trouve que ça fait cher le tube LED – qui lui marche bien, merci. Quant à la marque concurrente Fatboy dont le produit se vend à près de 80 € j’ai pu vérifier en magasin que l’enveloppe extérieure et intérieure était constitué à peu près du même revêtement. Autrement dit après quelques utilisations de ce pouf il adviendra certainement la même chose. Sans le tube LED ! C’est vraiment trop cher pour le soin qu’il faut mettre à le placer sur du coton !

Pages:
Edit