Comparatif des capsules de café type nespresso

Depuis que le brevet de la fameuse capsule lancée par Nespresso est tombée (partiellement) dans le domaine public, la concurrence s’est engouffrée dans la faille du système Nespresso: proposer des capsules dans votre supermarché là où la marque de luxe ne propose ses fameuses capsules que par correspondance (avec des frais de livraisons assez élevés, à moins d’en acheter une quantité phénoménale), ou dans ses boutiques qui jouent sur l’aspect luxueux de la capsule, jusqu’à l’excès, évitant toute comparaison avec les cafés en magasin (il faut dire, avec 70 euros du kilo, la comparaison n’aurait probablement pas tenu longtemps).

Depuis surtout une année, nous voyons fleurir dans nos rayons de supermarché des capsules compatibles, issus d’autres marques qui entendent surfer sur le principe de la cartouche d’encre: on vous « donne » une imprimante ou une machine à café pas chère par rapport à ce qu’elle coûte au fabriquant, en échange de quoi, vous devenez un client « captif », obligé de vous fournir au fabriquant, qui prend soin de vous mettre en garde contre l’usage de recharges (cartouches d’encre ou capsule de café) issu de la concurrence. C’est sur ses capsules que le fabriquant fait sa marge, et non sur la machine, qu’il pourrait presque vous donner gratuitement en échange de votre allégeance à la capsule. Surtout que plusieurs systèmes sont en concurrence (Dolce Gusto par exemple, qui propose quelque chose que Nespresso ne fait pas: le cappuccino en capsule et le fait de pouvoir faire une boisson avec du lait déjà intégré à la capsule, sans usage d’un appareil supplémentaire). Bon, par contre, ne me demandez pas quel type de lait est déjà inclus. Il est vrai que l’image d’une poudre de type Régilait ne me donne pas le sentiment d’un produit de très grande qualité ni de très grande saveur.

Pendant longtemps, quand le brevet était encore acquis en totalité à Neslé, on ne trouvait que des façons très artisanales de fabriquer ses propres capsules. Il fallait s’armer de patience, récupérer d’anciennes capsules nespresso, les vider, les laver, y réinjecter du café, refermer le tout avec un procédé que l’on trouvait en particulier sur ebay – en gros une petite feuille d’aluminium, mais qui était tellement fastidieux qu’à la longue, on se disait qu’on avait vraiment perdu notre temps et surtout notre argent à penser qu’on allait patienter 5 minutes pour se fabriquer sa capsule, là où l’originale était immédiatement disponible. Si ces systèmes existent toujours aujourd’hui, ils sont vendus par des sites plus nombreux, et proposent un prix de revient autour de 16 centimes le café (dont 100 capsules vides pour 10 euros, en gros).  Plusieurs systèmes existent du sachet de capsules vides prêtes à remplir à la capsule en plastique réutilisable, vendue par 4 (en gros 15 euros les 4 chez Coffeeduck), et à remplir et nettoyer à chaque fois. Là encore, un prix de revient relativement comparable, entre 16 et 20 centimes la tasse  en fonction de votre café, mais cela diminue avec le temps (oui, vous n’avez plus de capsules vides à acheter). Vous pouvez regarder par ici, chez Capsul-in, qui vous permet de mettre le café de votre choix dans une capsule vide, préparée à être scellée par un opercule. On vous promet un café en 10 secondes et beaucoup de petits torréfacteurs de quartier ont senti le vent tourner, et propose ces produits en boutique.

Ces temps sont loin, et nos rayons de supermarchés nous offrent désormais le choix. Mais à quel prix ? La plupart des capsules compatibles Nespresso sont moins chères, de 70 à 10 centimes moins chères. Personnellement, je ne trouve pas que 10 centimes de moins vaille la peine d’être déçu par le produit, et je préfère alors me retrancher derrière la valeur sûre de Roma ou d’Arpegio (ah, ces fameux noms!). Pour 70 centimes de moins, cela vaut le coup (sur un étui de 10 capsules à 3.70 cela fait quasi 23% de réduction quand on y pense!). Cependant, plusieurs marques m’ont déçue.

Je ne recommande pas: Maison du Café  et L’Or. Le packaging est séduisant, le prix légèrement inférieur mais par contre, le goût n’a rien à voir avec un bon espresso de Nestlé. En particulier, l’amertume est souvent présente, et au bout de 10 seconde, la petite mousse qui apparaît (parfois!) s’élimine tout de suite, vous laissant le goût et l’aspect d’un banal café filtre. Dommage! Je ne recommande pas non plus Maison Taillefer qui joue sur l’originalité des goûts, avec des variations à la noisette et au chocolat. Rien de bien bon par là non plus quand on compare tout ceci à un petit Vanilio. Et une amertume trop marquée en bouche. La même déception avec les capsules de Columbus cafe, que j’ai trouvé décevantes et bien trop chères pour le produit final.

Je recommande: Café Royal. Une autre maison suisse (c’est Robie Williams qui en fait la pub à la télé;, façon James Bond). Et le goût est là. Environ 6 goûts différents, et c’est vraiment très proche de Nespresso, avec des variétés allongées ou ristretto (3.05 euros la boîte de 10 capsules à Paris, avec parfois des promo au Monopris (un acheté, le 2e à -70% il y a peu). La marque Galeries Lafayette Gourmet a su tirer aussi son épingle du jeu, avec pourtant un opercule en « papier filtre » qui ne me laissait présager rien de bon au niveau de la mousse avant de le goûter. La mousse est moins importante, mais le goût reste bon, pour l’une des capsules les moins chères du marché en grande surface à Paris (3.01 euros la boîte de 10 capsules). Très bonne surprise également pour les capsules de la marque Monoprix au prix imbattable de 1.99 euros la boîte de 10 capsules en ce moment. La mousse est là, pas d’amertume qui reste en bouche, bref, probablement le meilleur rapport qualité-prix de ce classement. A surveiller en tout cas au niveau des prix, car je l’ai vue en promo à 1.99 et il est probable que ce soit pour faire découvrir le produit uniquement.

Enfin, petite mention spéciale pour les thés Lipton maintenant disponibles en format capsule (environ 3.30 euros les 10 capsules) et dont le goût est très exactement celui que vous obtenez avec le thé aromatisé en sachet Lipton. Une bonne idée qui fonctionne très bien, pour varier les plaisirs avec la même machine sans avoir à faire chauffer votre eau. A noter que là aussi, la concurrence s’est engouffré dans la brèche et que l’on peut trouver pour 70 centimes la capsule (2 fois plus chère que Nespresso!) des capsules de thé Mediflor (minceur, élimination ou digestion). De quoi varier les expériences!

Bonne dégustation!

 

 

 

Pages:
Edit